-60% sur vos mensualités

travaux

Simuler mon rachat de crédit
GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

L’achat d’un bien immobilier implique très souvent de réaliser différents types de travaux, il est possible de les inclure dans le prêt immobilier.

Inclure les travaux à la souscription

Le prêt immobilier présente la particularité de pouvoir financer à la fois une acquisition immobilière mais aussi des travaux dans un bien immobilier. D’un montant minimum de 75 000 euros, le crédit immobilier peut donc être constitué d'une part du prix d'achat de la maison et d'autre part du montant estimé des travaux par l'emprunteur. L’avantage d'inclure le montant des travaux lors de la demande de prêt immobilier est de pouvoir profiter du taux intéressant proposé par la banque puisque les taux des prêts travaux proposés sont généralement plus élevés. Autre point intéressant, l'emprunteur n'aura qu'un seul prélèvement chaque mois incluant l'acquisition immobilière et le financement des travaux, il peut ainsi se concentrer essentiellement sur la réalisation des travaux pour pouvoir rendre le logement habitable.

Afin d'inclure le montant des travaux dans le prêt immobilier, il faut chiffrer avec précision les différents postes de dépenses liés aux travaux et surtout les justifier auprès de la banque. Lors de l'étude de financement, le conseiller financier va tout simplement demander des justificatifs au sujet des travaux, il peut s'agir d'un devis ou d'un bon de commande. Il est bon de noter que tous les types de travaux peuvent être financés (construction, gros œuvre, rénovation, cuisine, salle de bain, chauffage, climatisation, fenêtres, portes, électricité, isolation, plomberie, fondations…) à la condition qu'ils soient liés au bien immobilier qui est acheté.

Peut-on les inclure en cours de remboursement ?

Pour pouvoir inclure des travaux dans un prêt immobilier, il faut que la demande soit faite au moment de la souscription, car cela va impacter le montant total du crédit et la durée de remboursement. Il n'est donc pas possible de demander à inclure une somme supplémentaire en cours de remboursement, tout simplement parce que cela revient à recalculer en intégralité le crédit. Il existe cependant une autre solution permettant tout de même d'inclure ces travaux dans le financement. Il suffit pour cela de procéder à un rachat de crédit immobilier auprès d'une autre banque, cela va permettre de racheter la dette qui est en cours et de pouvoir incluant le montant des travaux à financer. L’intérêt est double, l'emprunteur va pouvoir obtenir des fonds afin de rénover où aménager son logement mais il va aussi pouvoir réajuster le montant de la mensualité en fonction de ses besoins. C’est à dire qu'il peut demander à garder une mensualité inchangée en optant pour une durée plus longue mais il peut aussi réduire sa mensualité ou alors l'augmenter.

Dans le cadre de la mise en place de ce financement, il faut donc s'adresser à une banque ou un établissement de crédit proposant du rachat de prêt immobilier. L’emprunteur va tout simplement déposer une demande précisant qu'il souhaite faire racheter son emprunt immobilier en cours et ajouter une somme supplémentaire qui sera dédiée au financement des travaux. La banque va ainsi prendre en compte cette demande est effectuer une proposition de financement. Après étude et comparaison des différentes offres, l'emprunteur pourra obtenir le déblocage des fonds mettant en place la nouvelle mensualité et obtenant sur son compte bancaire la somme dédiée aux travaux.

Rachat de crédit : -60% sur vos mensualités !*
SIMULEZ GRATUITEMENT & SANS ENGAGEMENT VOTRE RACHAT DE CREDIT

DEMANDE GRATUITE
& sans engagement


FORMULAIRE SÉCURISÉ
Données confidentielles


Votre résultat
en moins de 3min.


Le meilleur taux
pour votre financement


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. *Une opération de rachat de crédits peut entrainer une diminution des mensualités mais également un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total. 

Tout courtier, mandataire ou tout intermédiaire proposant des offres de regroupement de crédit doit faire l'objet d'une immatriculation auprès de l'ORIAS, registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.