Le rachat de crédit peut avoir deux finalités, soit permettre de profiter d’un meilleur taux en faisant racheter son prêt immobilier, soit profiter d’un allègement des mensualités en regroupant plusieurs prêts. Est-ce pour autant fiable ? Explications sur la législation, l’opération mais aussi sur la simulation.

La fiabilité du rachat de crédit mesurée

Le rachat de prêts est relativement récent car c’est une opération qui est arrivée en France au tout début des années 2000, son image a longtemps été associée à de l’arnaque à cause des techniques de communication plutôt agressives (e-mail SPAM, publicité intrusive…). Simplement, cette opération a su se démocratiser, en grande partie grâce aux différentes législations (Loi LCC ou Lagarde) qui ont permis de structurer ce financement mais aussi ses acteurs.

Depuis, le rachat de crédit s’est fiabilisé, notamment au niveau des organismes qui le proposent. Aujourd’hui, on peut faire racheter ses prêts par une banque ou par un établissement de crédit spécialisé en s’adressant à ces organismes directement ou en faisant appel à un courtier. Il y a de sérieuses exigences sur le métier de courtier mais aussi au niveau des banques, un gendarme nommé l’ACPR et dépendant de la Banque de France a même été mis en place pour contrôler les pratiques.

Une opération fiable mais qui a un coût

On distingue deux rachat de crédits essentiellement, le rachat de prêt immobilier permettant de profiter d’une baisse des taux, et le regroupement de crédits permettant de réduire les mensualités. Pour le rachat de prêt immobilier, l’opération est intéressante si la différence de taux est justifiée par au moins un point, il faut que la différence soit suffisante pour justifier un gain sur le montant total des intérêts, c’est à ce niveau que l’on peut savoir si le rachat de crédit est fiable.

Pour le regroupement de crédits, on ne parle pas de gain mais plutôt d’un confort de remboursement car les différents crédits sont rachetés au profit d’un seul contrat et d’une durée de remboursement plus longue, qui facilite la réduction des mensualités mais au profit également d’un coût plus important. Dans 90% des cas, un regroupement de prêts se solde par un alourdissement de la dette, un effet forcément nécessaire pour pouvoir réduire la mensualité. La fiabilité est au rendez-vous lorsque la situation proposée est cohérente et surtout, permet à l’emprunteur d’honorer ses dettes dans de bonnes conditions.

La simulation de rachat de prêts est-elle fiable ?

Les outils de simulation sont très pratiques car ils permettent d’obtenir rapidement une première estimation des conditions de rachat de prêts avec notamment le montant, la durée et le taux. Ces informations sont généralement annoncées à titre indicatif car les simulateurs se basent sur les informations déclarées par l’emprunteur. Autrement dit, la fiabilité repose essentiellement sur la précision des valeurs renseignées concernant les crédits en cours, les charges et les revenus.

Autrement, les simulateurs de rachats de crédits restent relativement fiables car les différentes structures proposent des garanties sur la confidentialité des informations et le suivi des propositions, des éléments fondamentaux pour pouvoir entreprendre un projet de rachat de prêts.