-60% sur vos mensualités

piscine

Simuler mon rachat de crédit
GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Il est possible d’inclure la construction d’une piscine dans un dossier de prêt immobilier, ceci permettant d’éviter de recourir à un autre crédit.

Financer la piscine dans le prêt immobilier

La piscine fait partie des équipements extérieurs les plus appréciés par les français, c'est aussi un critère d'achat pour une maison dans certaines régions de France comme notamment au bord de la méditerranée ou plus généralement dans le sud de l’Hexagone. Simplement, la construction d'une piscine est un projet conséquent qui nécessite un financement sur mesure pour pouvoir concrétiser son rêve. Il existe différentes façons de pouvoir financer la construction d'une piscine, soit le propriétaire va avoir recours à un prêt à la consommation échelonné sur une durée maximale de remboursement de 7 ans, soit il va avoir recours à un prêt immobilier, c'est-à-dire un crédit à l’habitat incluant la piscine dans le financement de l'acquisition du bien (maison, construction).

Il est effectivement possible de financer la construction d'une piscine avec un prêt immobilier étant destiné à financer l'achat d'une maison. Le prêt immobilier présente la particularité de pouvoir financer une acquisition mais aussi des travaux dans un bien immobilier, de ce fait il peut tout naturellement inclure la piscine dans le financement. Pour l'acheteur de la maison, il lui suffit de préciser le montant souhaité pour la construction de la piscine qu'il devra justifier avec un devis ou un bon de commande obtenu auprès d'un pisciniste. La banque va donc prendre en compte le montant d'achat du bien immobilier et le montant de la construction de piscine pour formuler une offre de crédit. L’accédant propriétaire aura pour avantage de rembourser une seule mensualité plutôt que deux, il pourra aussi adapter la durée de remboursement en fonction de la mensualité qu'il souhaite rembourser.

Peut-on inclure la piscine dans un prêt immobilier en cours ?

Si le prêt immobilier permet de financer des travaux et notamment la construction d'une piscine, c'est à la seule condition d'en effectuer la demande au moment de la souscription. Pour faire simple, on ne peut pas modifier un contrat de crédit immobilier en cours pour ajouter un montant supplémentaire, cela reviendrait à recalculer l'intégralité du crédit immobilier et donc à mettre en place un nouveau contrat de crédit. La solution pour pouvoir financer la piscine avec un crédit immobilier en cours est de se tourner vers le rachat de prêt immobilier. L’idée est simple, l'emprunteur effectue une demande de rachat de prêt immobilier auprès d'une banque ou d'un établissement de crédit spécialisé, ce qui lui permet de repartir sur un nouveau contrat et donc de demander l'inclusion du montant destiné au financement de la piscine.

Il est vivement conseillé dans ce type de projet de procéder à une simulation du rachat du prêt immobilier qui est en cours de remboursement et de l’ajout du montant dédié à la construction de la piscine. Cela permet Premièrement de savoir si l'opération est réalisable puis Deuxièmement de pouvoir observer les conditions de prêts proposés (montant, durée, mensualité). Il est bon de savoir que cette simulation de rachat de crédit est proposée gratuitement et sans engagement, elle permet également de comparer les différentes offres proposées par les établissements bancaires afin de choisir la meilleure proposition.

Rachat de crédit : -60% sur vos mensualités !*
SIMULEZ GRATUITEMENT & SANS ENGAGEMENT VOTRE RACHAT DE CREDIT

DEMANDE GRATUITE
& sans engagement


FORMULAIRE SÉCURISÉ
Données confidentielles


Votre résultat
en moins de 3min.


Le meilleur taux
pour votre financement


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. *Une opération de rachat de crédits peut entrainer une diminution des mensualités mais également un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total. 

Tout courtier, mandataire ou tout intermédiaire proposant des offres de regroupement de crédit doit faire l'objet d'une immatriculation auprès de l'ORIAS, registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.