Gendarmes

Les gendarmes et les militaires disposent pour la plupart du statut de fonctionnaire titulaire, une sécurité de l’emploi qui facilite l’accès aux offres de financement pour du prêt immobilier et du rachat de crédit immobilier. Ce statut permet aussi de profiter de conditions plus avantageuses avec la caution mutuelle et l’assurance de prêt.

Obtenir un prêt immobilier quand on est gendarme ou militaire

Le crédit immobilier est un financement permet de financer une acquisition de bien immobilier et/ou des travaux dans un bien immobilier, la somme doit être au minimum de 75 000 euros et peut s’étendre sur une durée maximale de 30 ans. Certaines banques hypothécaires vont même jusque 35 ans de remboursement. Pour les emprunteurs disposant d’un statut de fonctionnaire, l’accès aux offres de financement est souvent plus facile, les banques accordent plus facilement des conditions avantageuses compte tenu de la sécurité de l’emploi. Il faut bien évidemment être fonctionnaire titulaire, la prise en compte d’un fonctionnaire stagiaire ou contractuel est cependant possible mais en qualité de co-emprunteur.

Cette prise en compte va cependant s’accompagner d’une étude de solvabilité, dont le poste de gendarme ou de militaire d’exempte pas. C’est-à-dire que la banque va vérifier le taux d’endettement, le reste pour vivre et les informations financières nécessaires pour vérifier la solvabilité du candidat au crédit immobilier. Le gendarme ou le militaire pourra aussi compter sur les avantages proposés par les mutuelles, avec la caution et l’assurance emprunteur.

La caution mutuelle pour garantir le prêt

Les prêts immobiliers doivent être garantis, soit par une caution, soit pour une hypothèque. Dans le cadre d’une caution, c’est une société qui se porte garante du bon remboursement de la dette pour le compte du fonctionnaire. Si ce dernier ne rembourse pas les mensualités comme prévu dans le contrat, c’est la société de cautionnement qui va s’en charger puis se tournera vers l’emprunteur afin de récupérer les sommes. Les gendarmes et les militaires peuvent profiter des offres de caution proposées par leur mutuelle, que ce soit auprès de l’AGPM, la MNM, la CNG ou encore la MAA. La société de cautionnement va étudier la demande de prêt immobilier et accepter ou non de se porter garante. Les exigences de ces mutuelles sont parfois plus élevées que celles des banques mais en cas d’accord, ce sont souvent des conditions préférentielles, par rapport aux mutuelles de la banques ou à l’hypothèque.

L’assurance de prêt en délégation

L’assurance emprunteur est facultative, elle permet de prendre en charge le remboursement des mensualités en cas de décès, d’invalidité ou de maladie du gendarme ou du militaire. C’est cependant une assurance systématiquement exigée par les banques, et notamment dans le cadre de certaines professions à risque comme celle de militaire. Il est donc conseillé de choisir un contrat d’assurance personnalisé, plutôt que le contrat groupe de la banque (voir la différence entre un contrat groupe et un contrat individuel). Là encore, la mutuelle du fonctionnaire peut lui apporter une solution bien plus intéressante, notamment en matière de garanties et de tarifications. Il est donc conseillé de contacter sa mutuelle au moment d’une demande de prêt immobilier, cela peut être fait après la simulation en ligne. Ainsi, il est possible de comparer les propositions de la banque avec le coût de la garantie et de l’assurance de sa mutuelle.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 

*Une opération de rachat de crédits peut entrainer une diminution des mensualités mais également un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total. Tout courtier, mandataire ou tout intermédiaire proposant des offres de regroupement de crédit doit faire l'objet d'une immatriculation auprès de l'ORIAS, registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.