Assureur
Simuler mon rachat de crédit
GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Un emprunteur a la possibilité de choisir entre une assurance groupe et une assurance individuelle dans le cadre d’une souscription de crédit (prêt immobilier, rachat de crédit, prêt conso…). Découvrez les avantages et les inconvénients des types de contrats ainsi que leurs fonctionnements respectifs.

Assurance emprunteur : non obligatoire mais exigé

L'assurance de prêt est un contrat permettant de prendre en charge le remboursement des mensualités d'un crédit en cas de décès, d’incapacité temporaire ou permanente et de maladies (assurance DIM). Il est important de préciser que le code des assurances n'impose pas d'obligation dans le cadre d'une souscription d'une assurance emprunteur, il s'agit cependant d'une exigence des établissements financiers pour pouvoir accorder les fonds dans le cadre d'un prêt immobilier, d'un rachat de crédit ou encore d'un prêt à la consommation.

Les banques vont généralement proposer des offres d'assurance avec la proposition de crédit, c'est ce que l'on appelle le contrat groupe. il faut savoir que l'emprunteur n'est absolument pas dans l'obligation de souscrire à cette proposition d'assurance, il peut tout à fait opter pour une assurance obtenue auprès d'un autres établissements (banque, assureur, compagnie d’assurance). Dans ce cas de figure, on parle d'une délégation d'assurance et d’un contrat individuel. Deux solutions sont donc possibles pour l’emprunteur : l’assurance groupe et l’assurance individuelle.

Contrat groupe : principe, avantages et inconvénients

Principe

L’assurance groupe est une couverture emprunteur proposée par une banque ou un établissement de crédit dont les risques sont mutualisés entre tous les souscripteurs ayant opté pour l’offre de l’établissement financier en question. Il s’agit d’un contrat standardisé avec un socle de garanties unique pour tous les assurés. Il n’y a pas de distinction sur les profils des emprunteurs, les banques vont simplement appliquer des tarifs plus élevés, uniquement pour les profils à hauts risques.

Le montant des cotisations sur ce type de contrat va être calculé sur le montant du capital emprunté, la mensualité de l’assurance reste donc inchangée pendant toute la durée du remboursement. La souscription se fait en même temps que la signature de l’offre de contrat de crédit avec la banque.

Avantages :

  • Souscription et démarches rapides
  • Possibilité de négocier le prêt immobilier avec le contrat groupe
  • Gestion des impayés plus facile (la couverture reste généralement active)

Inconvénients :

  • Coût de l’assurance souvent plus élevé
  • Garanties généralisées, pas de personnalisation en fonction des besoins

Contrat individuel : principe, avantages et inconvénients

Principe

L’assurance individuelle consiste à s’adresser à une compagnie d’assurance, soit par ses propres moyens, soit par le biais d’un courtier afin d’obtenir une proposition d’assurance emprunteur pour le prêt immobilier qui va être souscrit auprès de la banque. L’emprunteur doit alors fournir une copie de la proposition du contrat groupe pour que la compagnie d’assurance puisse reprendre les mêmes garanties minimales et personnaliser les besoins en fonction du profil de l’assuré.

Le contrat individuel fonctionne sur le principe du capital restant dû, c’est-à-dire que le montant des cotisations va être actualisé chaque année en fonction du montant du prêt restant à rembourser. Les mensualités sont élevées au départ et quasiment nulles à l’approche de la fin du remboursement du crédit.

Avantages :

  • Garanties personnalisées en fonction du profil de l’assuré
  • Coût de l’assurance plus intéressant
  • Réduction du montant des mensualités au fil des années

Inconvénients :

  • Démarches plus longues pour la souscription
  • Absence de garantie en cas d’impayé sur les cotisations
  • Négociation avec la banque plus difficile

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 

*Une opération de rachat de crédits peut entrainer une diminution des mensualités mais également un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total. Tout courtier, mandataire ou tout intermédiaire proposant des offres de regroupement de crédit doit faire l'objet d'une immatriculation auprès de l'ORIAS, registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.