Finance
Simuler mon rachat de crédit
GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Des évènements plus ou moins imprévus peuvent impacter la santé financière d’un foyer, que ce dernier soit locataire ou propriétaire. Des solutions peuvent être envisagées suivant les difficultés rencontrées.

Faire le point sur ses finances personnelles

La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille, il peut arriver dans la vie des ménages de devoir faire face à des difficultés financières, résultantes d’un évènement imprévisible : un accident, la perte d’un emploi, une dépense imprévue ou encore un évènement majeur comme par exemple une épidémie entrainant un arrêt d’activité (confinement lié au COVID-19, ce problème est justement mentionné par Empruntis). Toutes ces situations peuvent impacter la santé financière des ménages, soit en entrainant une baisse des revenus, soit en entrainant une augmentation des charges, voire parfois les deux en même temps.

Cette situation peut créer un déséquilibre financier, et donc des possibles complications dans le remboursement des dettes. Un impayé peut rapidement être résolu mais lorsque les impayés se cumulent, cela se complique sérieusement. Il faut rapidement réagir et trouver une solution. La meilleure réponse est de faire un point sur ses revenus et sur ses dépenses, cela permet de savoir si on est à l’équilibre et de revoir les dépenses à la baisse. Une bonne connaissance de ses dépenses et de ses revenus permet de mieux anticiper les situations à risques.

Reporter ou réduire ses échéances de crédits

Lorsque les dépenses sont trop lourdes, il faut intervenir directement sur les charges récurrentes afin de les revoir à la baisse. On va par exemple revoir les forfaits mobiles, les forfaits internet mais aussi les dépenses en loisirs ou encore en habillement. Il est également possible de revoir les dépenses en alimentation, en évitant les excès. Ces économies vont permettre de résorber un imprévu ponctuel, en quelques mois seulement. Simplement, lorsque le déséquilibre est trop important, il faut réagir de façon plus agressive, en revoyant notamment les montants des mensualités de crédits.

Bon nombre de foyers ont des crédits en cours, que ce soient des prêts à la consommation ou des prêts immobiliers. Ces mensualités peuvent peser, surtout lorsqu’elles restent inchangées après une baisse des revenus. Le taux d’endettement augmente mécaniquement avec la baisse des revenus, ce qui entraine des difficultés. Deux solutions peuvent être envisagées. Il est tout d’abord possible de reporter certaines mensualités, lorsque le contrat du crédit en question le permet. Ce type de clause est surtout inscrit dans les contrats de prêts immobiliers.  L’autre solution revient à procéder au regroupement de crédits, un financement permettant de réduire durablement les échéances de prêts et de rembourser une seule mensualité plus petite.

Ne pas attendre le dernier moment

Il est vivement conseillé de réagir le plus tôt possible. Lorsque les premiers signes de déséquilibres font surface, il faut rapidement faire le point sur sa situation et étudier les différentes pistes. Le regroupement de prêts ne sera pas envisageable si la situation financière est trop détériorée, il faut un minimum de garanties pour les établissements financiers. Les banques ont tendances à réduire les solutions pour les emprunteurs dont la situation est compliquée.  

JUSQUE -60% SUR VOS MENSUALITÉS
Simulation gratuite & sans engagement, résultat immédiat

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 

*Une opération de rachat de crédits peut entrainer une diminution des mensualités mais également un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total. Tout courtier, mandataire ou tout intermédiaire proposant des offres de regroupement de crédit doit faire l'objet d'une immatriculation auprès de l'ORIAS, registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.