-60% sur vos mensualités

Business

Simuler mon rachat de crédit
GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Rarement mis en avant par les créanciers, le transfert de crédit immobilier offre pourtant de nombreux avantages, à condition de le faire selon les normes en vigueur. Explications.

Principe du transfert de prêt immobilier

Le transfert de crédit est en théorie possible pour tous les types de crédits, dont les emprunts immobiliers. Cette transaction intervient généralement lorsqu’un propriétaire décide de vendre un bien foncier ou immobilier en vue d’en acquérir un autre, le tout, sans avoir à souscrire un nouveau contrat de financement. Autrement dit, plutôt que de rembourser en totalité son ancien crédit avant d’en contracter un autre, l’emprunteur décide de conserver le contrat primaire sans en changer les termes ni les modalités de remboursement. En cas de vente non accompagnée de nouvel achat, le propriétaire peut même négocier le transfert du contrat à l’acheteur, si ce dernier le souhaite.

Reconnue par la législation française, cette opération est moins mise en avant par les banques et les établissements prêteurs, pour diverses raisons. Cette réticence ne signifie pas toutefois que le transfert de crédit est impossible, loin de là. Si vous êtes propriétaire et désirez bénéficier des avantages de ce montage financier, vous aurez entièrement le droit d’engager les procédures nécessaires à sa réalisation. À noter toutefois que cette transaction est impossible si elle n’entre pas dans les clauses du contrat de prêt initial. Aussi, si une garantie hypothécaire – et non une caution – accompagne le premier emprunt, le transfert a de fortes chances d’être refusé par la banque.

Un montage financier intéressant

L’intérêt principal du transfert de crédit réside avant tout dans les économies substantielles que vous réalisez dans l’opération. Puisque les clauses du financement initial sont maintenues, vous n’avez pas à payer de coûts supplémentaires liés à la souscription d’un nouveau prêt, dont les frais de dossiers et les indemnités des courtiers. Vous vous épargnez également des pénalités de remboursement anticipé, ces facturations étant incontournables si vous soldez avant terme votre ancien prêt.

Le dernier et principal atout de la transmission de prêt concerne le maintien des taux d’intérêt du premier contrat de financement. Toutefois, cet argument est valide uniquement si l’emprunt initial a été souscrit avec des conditions de remboursements avantageuses, assorties de rémunérations très basses. Dans certaines situations, les taux moyens descendent à des niveaux très bas, invalidant la thèse selon laquelle le transfert de prêt est toujours la solution la plus économique. D’autres alternatives, comme le rachat ou le regroupement de crédit, paraissent alors plus adaptées si l’on se réfère uniquement aux économies dues aux différences de taux. Il est donc vivement conseillé d’explorer les différentes pistes et d’opérer une simulation de rachat de prêt immobilier pour tenir compte des conditions les plus avantageuses.

Jusque -60% sur vos mensualités !*
SIMULEZ GRATUITEMENT & SANS ENGAGEMENT VOTRE RACHAT DE CREDIT

DEMANDE GRATUITE
& sans engagement


FORMULAIRE SÉCURISÉ
Données confidentielles


Votre résultat
en moins de 3min.


Le meilleur taux
pour votre financement


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. *Une opération de rachat de crédits peut entrainer une diminution des mensualités mais également un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total. 

Tout courtier, mandataire ou tout intermédiaire proposant des offres de regroupement de crédit doit faire l'objet d'une immatriculation auprès de l'ORIAS, registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.