Peut-on revendre une maison après achat ?

revendre maison après achat

Vous souhaitez revendre votre maison avant 5 ans ? Avez-vous le droit de le faire ? Comment éviter de perdre de l’argent ? Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir.

Pourquoi vendre sa maison ?

Un propriétaire vend sa maison pour de nombreuses raisons :

  • Divorce ;
  • Naissance à venir ;
  • Licenciement ;
  • Retraite ;
  • Déplacement professionnel ;
  • Conflits avec le voisinage ;
  • Résidence mal agencée ;
  • Résidence mal située.

Ainsi, une revente est souvent contrainte par des raisons personnelles ou professionnelles. C’est pourquoi un couple attend généralement 7 ans avant de revendre leur maison.

Vendre son logement sans délai

Savez-vous que la loi vous autorise à vendre votre logement sans délai ? Quelles que soient les raisons de la vente, vous avez le droit de revendre votre bien avec un crédit un cours.

Dans le cas d’une résidence principale, vous bénéficiez d’une exonération de plus-values. Cependant, d’un point de vue financier, il n’est pas judicieux de vendre un bien acheté avant cinq ans. En effet, au-delà du prix de vente vous devez payer de nombreux frais : d’agence, frais de dossiers, d’intérêts, etc.

De ce fait, revendre un bien immobilier au même prix n’est pas rentable. Pour vendre un logement sans perdre de l’argent il faut rembourser un capital suffisant pour ne pas perdre la mise initiale.

Les frais d’une revente rapide

Vous avez le projet de vous séparer de votre bien immobilier avant 5 ans ? Sachez qu’il existe de nombreux frais. En effet, vous devez payer les honoraires d’agence et les frais de résiliations. Il existe aussi des mainlevées sur l’hypothèque. De plus, si vous vendez une résidence secondaire, un investissement locatif ou un logement vacant et que vous faites une plus-value sur la vente, vous n’êtes pas exonéré d’impôt. Vous devez payer une taxe supplémentaire.

En cas de logement situé dans une copropriété, des frais de mutation sont prévus : entre 150 et 600 euros.

Les obligations envers la banque prêteuse

La plupart des personnes qui revendent leur logement avant 5 ans ont un crédit immobilier en cours. Mais l’argent de la revente doit être égal ou supérieur au capital restant dû.

Le prix de vente est-il inférieur au prix de l’achat ? Vous devez savoir qu’il faut continuer à rembourser la somme restante. De plus, il existe des frais de remboursement anticipé. Vous payez environ 3% du capital restant après la vente ou 6 mois d’intérêts.

Rassurez-vous, ces frais sont négociables. Vous pouvez négocier une réduction avec votre banque.

Le Code de la consommation vous protège de tout abus. Si la revente est contrainte par un changement de lieu professionnel, un décès d’un des copropriétaires ou d’une interruption forcée de l’activité professionnelle, la banque ne peut pas vous demander des frais de revente rapide.

Quand revendre son bien immobilier ?

Vous l’avez compris, rien ne vous empêche de revendre votre bien avant 5 ans. Malgré un emprunt en cours vous pouvez tout à fait mettre votre maison en vente au bout d’un mois, six mois ou encore un an. De plus, la vente d’une résidence principale n’est pas concernée par les frais des plus-values. Cependant, si vous n’êtes pas pressé, tout expert immobilier vous déconseille une revente avant 5 ans. Si vous vendez votre bien précipitamment il vous faudra de nombreuses années avant de rembourser les frais annexes. À partir de quel moment la revente d’un bien devient-elle intéressante ?

La saison idéale

Vous devez penser à la saison pour une revente rapide. En effet, l’activité immobilière est soumise aux rythmes des saisons. Elle connaît des hautes saisons et des basses saisons.
Au printemps, les potentiels acheteurs sont très enthousiastes et ils ont eu le temps de faire mûrir leur projet d’achat. De plus, acheter à cette période permet à la famille d’emménager pendant les vacances en été. Ainsi, ils préparent sereinement la rentrée scolaire et professionnelle ! Évitez l’hiver qui constitue la basse saison de l’immobilier. En effet, le nombre de ventes et d’achats est très bas.

Attendre le paiement des frais d’achat

Si vous achetez un bien à 250 000 euros avec des frais d’achat à 8%, le total est de 270 000 euros. Imaginons qu’un couple souhaite mettre 30 000 euros de leur poche. Ils devront contracter un prêt immobilier de 240 000 euros.

En 2021, le taux nominal sur 20 ans est de 0,99 %. Ainsi, sur 20 ans, le couple paie 1102 euros par mois. Généralement, les acheteurs souscrivent à une assurance à 0,40 %. Ils paient donc 1182 euros par mois. Au bout d’un an, le couple revend le bien au prix acheté : 250 000 euros. Cependant, ils doivent à la banque 229 084 euros (le capital restant dû). De plus, ils paient les pénalités de remboursement (1000 euros environ). Ainsi, ils perdent 10 814 euros. Vous l’avez compris, vendre son bien au bout d’un an n’est pas rentable. Vous risquez même de perdre de l’argent.

Quand récupérer son apport personnel ?

Pour récupérer votre apport personnel, vous devez calculer le capital restant dû.
Dans l’exemple précédent le couple dépense 30 000 euros de leur poche. Pour ne pas perdre d’argent, ils peuvent soustraire à la valeur marchande du bien immobilier l’apport personnel et les 6 premiers mois d’intérêt.

Ainsi, selon un tableau d’amortissement leur capital restant de 219 000 euros est atteint au bout de 2 ans. Si à partir de 24 mois ils revendent leur bien à 250 000 euros, ils versent à la banque 219 000 euros. Il reste au couple plus de 30 000 euros.

Pour conclure, nous pouvons dire qu’un propriétaire qui souhaite revendre son bien avant 5 ans doit au moins récupérer sa mise de départ. Ainsi, il ne perd pas d’argent. Cependant, pour réaliser des bénéfices il faut au moins attendre 6 ans.

Simulez votre prêt immobilier
Profitez des meilleurs taux sans engagement, résultat immédiat