-60% sur vos mensualités

Logement finances

Simuler mon rachat de crédit
GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Plusieurs solutions sont envisageable lorsqu’un emprunteur revend le bien immobilier avec un crédit en cours, il peut rembourser son crédit par anticipation, transférer le prêt ou encore opérer un rachat de crédit.

Rembourser le prêt par anticipation

Un ménage ayant souscrit un prêt immobilier et souhaitant revendre le bien immobilier suite à un changement de situation (séparation, divorce, achat d’un nouveau bien, déménagement, naissance…) peut procéder à la revente de la maison ou de l’appartement, puis au remboursement anticipé du bien immobilier. Le principe est simple, le montant de la vente servira en partie ou en intégralité au remboursement anticipé du prêt immobilier, le ménage adresse tout simplement un chèque du montant du capital restant dû obtenu via le décompte de remboursement anticipé. A ce capital restant dû viendra s’appliquer les frais de remboursement anticipé d’un montant de 3% de la somme demandée ou l’équivalent de 6 mois d’intérêts.

Il est important de noter que lorsque le prêt immobilier est garanti par une hypothèque ou un privilège de prêteur de denier, il est obligatoire de procéder au remboursement par anticipation car la garantie est encore inscrite sur le registre des hypothèques, alors que le bien a été revendu. Dans ce cas précis, et si l’emprunteur opte pour l’achat d’un nouveau bien immobilier, il peut procéder au transfert de son prêt.

Transfert de prêt immobilier

Lorsqu’un emprunteur décide de revendre son bien immobilier pour en acheter un autre, il peut recourir à ce que l’on appelle le transfert de prêt immobilier. C’est une option proposée dans certaines contrats de crédit permettant de préserver son prêt en cours, ainsi que le taux d’intérêts et les conditions de remboursement. L’avantage de ce procédé est qu’il n’y a pas de pénalité de remboursement anticipé et l’emprunteur peut acheter son nouveau bien sans se soucier du financement. Il faut simplement comparer les conditions actuelles de prêt avec celles du crédit qui est en cours.

Si les taux d’intérêts ont baissé depuis la souscription du prêt immobilier, il n’y a pas forcément d’intérêt à transférer son prêt immobilier, il serait plus avantageux de procéder à un remboursement anticipé puis à la souscription d’un nouveau crédit à l’habitat. Idem pour l’assurance emprunteur, si l’emprunteur a vieilli, renégocier son assurance pourrait lui coûter plus cher, il faut donc étudier les différentes propositions et comparer les offres de prêt immobilier pour choisir la bonne solution.

Rachat de crédit immobilier

C’est une option qui peut permettre de repartir sur de bonnes bases, c’est-à-dire de profiter de la revente du bien immobilier pour procéder à un rachat de crédit et inclure la différence de prix dans le financement. Si par exemple l’emprunteur revend son bien immobilier et qu’il souhaite acheter un nouveau bien dont le prix est supérieur au montant de la revente, il peut procéder au rachat de crédit immobilier et inclure la différence dans le financement. Ainsi, il profite des conditions actuelles, il se dégage de toute obligation vis-à-vis de l’ancien prêteur et il peut financer sereinement sa nouvelle acquisition avec un seul emprunt immobilier.

Rachat de crédit : -60% sur vos mensualités !*
SIMULEZ GRATUITEMENT & SANS ENGAGEMENT VOTRE RACHAT DE CREDIT

DEMANDE GRATUITE
& sans engagement


FORMULAIRE SÉCURISÉ
Données confidentielles


Votre résultat
en moins de 3min.


Le meilleur taux
pour votre financement


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. *Une opération de rachat de crédits peut entrainer une diminution des mensualités mais également un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total. 

Tout courtier, mandataire ou tout intermédiaire proposant des offres de regroupement de crédit doit faire l'objet d'une immatriculation auprès de l'ORIAS, registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.