Calculer

La mensualité maximale d’un salaire de 1400 euros est de 462 euros, le montant maximal va dépendre de la durée de remboursement.

Emprunter pour un projet immobilier avec 1400 euros de salaire

Le salaire joue un rôle important dans la prise en compte de la situation d'un emprunteur et notamment l'évaluation de sa capacité d'emprunt. Lorsqu’un candidat au prêt immobilier va déposer une demande auprès d'une banque ou d'un courtier en financement, ce dernier va devoir apporter certaines précisions sur sa situation financière et personnelle. Il va être nécessaire de renseigner le montant de son salaire mais aussi le montant des charges mensuelles du foyer. Avec un salaire net mensuel de 1400€, il est possible de s'endetter à hauteur de 33% de ses revenus, ce qui signifie que le montant maximal de toutes les mensualités de crédit confondues va être de 462€. Si l'emprunteur dispose déjà de crédits en cours, il faudra soustraire le montant des mensualités actuel de la capacité à emprunter.

Ce montant de mensualité va permettre de définir la somme maximale qu'il sera possible d'obtenir en fonction de la durée de remboursement choisie par l'emprunteur. Différentes estimations permettent de calculer le montant brut (sans prise en compte des frais et intérêts) pour estimer le montant d’un projet immobilier :

  • 10 ans (120 mois) : 55 440 euros
  • 12 ans (144 mois) : 66 528 euros
  • 15 ans (180 mois) : 83 160 euros
  • 20 ans (240 mois) : 110 880 euros
  • 25 ans (300 mois) : 138 600 euros
  • 30 ans (360 mois) : 166 320 euros
  • 35 ans (420 mois) : 194 040 euros

Simuler un prêt immobilier avec 1400 euros de salaire

La durée va donc jouer un rôle important dans l’estimation du montant maximal qu'il sera possible d'obtenir avec un salaire net mensuel de 1400€. À cela va s'ajouter les conditions de remboursement proposées par les banques. L’estimation ci-dessus ne tient pas compte du montant des frais que l'emprunteur devra rembourser dans le cadre de la mise en place du prêt immobilier. Il y a tout d'abord les frais de dossier et éventuellement les frais de courtage à prendre en compte lors de l'étude du dossier de financement. Il faut également tenir compte des frais de garantie (caution ou hypothèque) et des frais de notaire permettant de rédiger l'acte authentique faisant foi de la propriété. Le taux d’intérêt lui définira le montant des intérêts perçus par la banque.

Tous ces éléments peuvent être intégrés dans le cadre d'une simulation de prêt immobilier. L’emprunteur ayant déjà un premier aperçu de la somme qu'il peut obtenir, il peut se lancer facilement dans la simulation d'une demande de prêt immobilier afin d'intégrer le montant des intérêts et les différents frais qui s'appliqueront dans le cadre du remboursement du prêt à l'habitat. Cela permet de se projeter plus facilement mais aussi d'avoir une idée du montant de la mensualité finale qui sera proposée à l'emprunteur. À noter que la simulation de prêt immobilier permettra également d'informer ce dernier des possibles aides et dispositifs pouvant compléter le prêt principal (PTZ, prêt PAS, prêt patronal…). Cette simulation se fait gratuitement et sans engagement.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 

*Une opération de rachat de crédits peut entrainer une diminution des mensualités mais également un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total. Tout courtier, mandataire ou tout intermédiaire proposant des offres de regroupement de crédit doit faire l'objet d'une immatriculation auprès de l'ORIAS, registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.