Affacturage, quels sont les avantages et inconvénients ?

affacturage

Il est difficile de gérer une entreprise œuvrant dans le domaine financier. La créance pourra provoquer d’énormes risques de faillite ou une défaillance de rentabilité. Est-il possible de s’éloigner de ces risques ou du moins les réduire ? Justement, l’affacturage est l’une des solutions possibles qui permettent d’alléger ce genre de problème financier. La lecture de cet article apportera plus d’illumination à propos de l’affacturage, ses points forts ainsi que ses faiblesses.

Bon à savoir sur l’affacturage

Dans une entreprise, le capital financier est la clef qui commande toutes actions. Sans argent, il est impossible de faire tourner la société, surtout quand il s’agit d’une entreprise de commerce. Toutefois, pour le bien des clients, il faut toujours les accorder une marge de temps de paiement. Pour éviter le risque de non-paiement, tout en continuant à faire fonctionner l’entreprise, l’affacturage est une solution qui s’offre à toutes les firmes.

C’est quoi l’affacturage ?

Un concept apparu depuis les années 60, l’affacturage est une sorte de contrat de crédit qui permet à une entreprise d’encaisser en avance la créance de ses clients. Effectivement, l’entreprise se met en accord avec un factor, une société ou un organisme créditeur, pour rembourser leur facturation. Avant de valider cet accord, l’entreprise doit fournir une liste de ses clients pour que le factor puisse analyser leur solvabilité. Une fois l’étude faite, les deux parties procèdent à la signature d’un contrat. Ce dernier stipule les moyens de remboursements accordés par le créditeur. Pendant le délai de paiement donné aux clients, la société de financement se charge de tout. Elle rembourse l’argent de l’entreprise à la place de client, celui-ci règle à son tour toute la somme en jeu à la société de financement. C’est cette dernière s’occupant donc de la relance en cas de non-respect de la date d’échéance.

Quels sont les avantages de l’affacturage ?

Premièrement, l’impact du délai de paiement accordé au client sera réduit. Dès la signature du contrat, après la remise de facture au client, la société de financement verse le crédit dans le compte de l’entreprise. Le versement sera fait le jour même de la signature ou une semaine au plus tard. Ensuite, en procédant à l’affacturage, le cas de non-paiement n’existe pas. Les impayés ne seront plus à votre charge, étant donné que la société de financement garantit à 100 % ce risque. Dans ce cas, le coût sera un peu plus élevé par rapport à un affacturage simple. En revanche, vous pouvez également souscrire à une assurance-crédit, qui n’est pas obligatoire. Grâce à cette assurance, le remboursement de la facturation sera totalement ou partiellement à la charge de l’assureur. Enfin, l’entreprise n’a plus à se préoccuper de l’argent chez le client puisque cette partie est déjà garantie. Elle peut ainsi fonctionner normalement, s’occuper des affaires et trouver d’autres clients.

Quels sont les inconvénients de l’affacturage ?

Comme tout type de financement, il y a toujours des réserves par rapport à son efficacité. Il est évident que l’affacturage n’est pas du tout valable au cas où les clients potentiels ne sont pas éligibles auprès du factor. De plus, il peut y avoir un risque litige entre les clients et la société de financement au cas où ils ne sont pas en mesure de régler à temps leur crédit. Concernant le coût de l’affacturage, certaines entreprises en voie de développement n’ont pas les moyens de recourir à ce genre de dispositif.