Étape 1 simulation
Étape 2 la comparaison
Étape 3 : la meilleure proposition

Principe et fonctionnement d’un simulateur en ligne

Un simulateur est un outil de calcul permettant de prendre en compte une demande et de proposer une tarification directement en ligne, ou plutôt une estimation compte tenu des informations renseignées. L’avantage d’un simulateur est de faire gagner du temps à un internaute, qui peut potentiellement s’engager dans la souscription d’un produit. On peut désormais tout simuler sur internet, que ce soient des produits financiers, des produits d’assurances ou encore des produits liés à la fiscalité. On peut également estimer le prix d’une habitation, d’une voiture ou encore le montant des ses impôts à payer.

Avec le développement d’internet, de nombreux services ont vu le jour, l’intérêt étaient de porter à connaissance des internautes les tarifications appliqués dans le cadre des services et produits proposés à la vente ou à la souscription. En ayant une approche simulative, l’internaute peut prendre une meilleure décision et surtout se faire une idée plus précise du produit ou du service concerné. La simulation implique cependant plusieurs contraintes. Il faut nécessairement remplir des informations personnelles pour pouvoir être identifié et pour que le simulateur puisse apporter des précisions ultérieures. Il faut notamment que l’entreprise derrière le service concerné puisse rattacher la simulation à une personne, ou une société.

Nos offres par produits
Nos offres par profils

Est-ce qu’un simulateur nécessite forcément une inscription ?

La plupart des simulateurs en ligne exigent une inscription de la part de l’utilisateur, peu de services proposés gratuitement n’exigent pas de contrepartie. Les entreprises qui mettent à disposition des simulateurs ou outils de calculs vont effectivement imposer une contrepartie à l’utilisateur qui va être de renseigner ses données. Il est difficile de formuler une estimation qui peut ensuite être utilisée sans avoir au minimum les coordonnées de l’utilisateur. Que ce soit pour un produit bancaire, une assurance ou encore une offre automobile, il est indispensable de tracer cette simulation dans le temps mais aussi de pouvoir la rattacher à une personne ou le cas échéant à une société.

Certains outils de simulation sont cependant accessibles gratuitement et sans aucune obligation d’inscription, c’est par exemple le cas pour les simulateurs d’aides ou de calcul d’impôt. Le simulateur d’impôt permet d’obtenir son revenu net imposable en renseignant uniquement ses revenus bruts, un service très apprécié mais qui ne nécessite pas une inscription. Même principe pour le simulateur d’APL qui va pouvoir communiquer une estimation en fonction des informations renseignées. Aucune service privé derrière le simulateur, c’est cette principale raison qui explique la gratuité de l’outil et son accès « libre-service ».

Clairement non. Une estimation proposée dans le cadre d’une simulation ne peut représenter une offre définitive. C’est une approche estimative et par conséquent, sans une prise en compte totale de la situation du demandeur. Que ce soit pour un prêt immobilier, pour une assurance, il est indispensable de tenir compte de la situation du demandeur et de justifier ces informations avec des documents avant de pouvoir envoyer une offre de contrat définitive. Simplement, l’estimation calculée va permettre de confirmer ou non un projet, c’est donc une étape fondamentale pour un particulier ou un professionnel souhaitant souscrire à un service, à un produit financier.